Ameenah Gurib-Fakim, biochimiste et présidente de l’île Maurice

A 56 ans, Ameenah Gurib-Fakim est une ouvreuse de voie. Tout à la fois femme de science, politicienne et musulmane, elle a su s’imposer à des postes de responsabilités aussi bien au niveau de son université que de son pays qu’elle dirige depuis 2015.

Après une thèse de chimie organique passée en Angleterre, elle accepte un poste à l’université de Maurice et entame un inventaire des plantes médicinales locales. Dans les années 1990, elle obtient un important financement de la Commission de l’Océan Indien et ouvre un laboratoire de phytochimie. De quoi susciter jalousie et rancœur. « Je recevais des lettres d’insultes, raconte-t-elle. On m’appelait la sorcière, » et en 1994, son laboratoire est incendié. Le pire moment de sa carrière.

Dans les années qui suivent, elle publie l’inventaire des 675 plantes médicinales de Maurice et de Rodrigues et démontre les propriétés anti-bactérienne, antifongique ou anti-oxydante de certains végétaux. A force de travail, en 2001, elle devient professeure et, en 2007, vice-présidente de l’université. Son plafond de verre : « En 2011, on m’a refusé le poste de présidente parce que j’étais une femme musulmane. »  Alors, elle démissionne et fonde son propre centre de recherche, le Cephyr.

Elle s’engage politiquement pour la protection des savoirs traditionnels et défend l’idée que les plantes médicinales pourraient être une ressource économique importante pour l’île Maurice mais aussi pour l’Afrique. C’est forte de cette conviction qu’elle a participé à l’inventaire de la pharmacopée africaine et à la création de l’AAMPS, une association militant pour la mise en place de norme de production des plantes médicinales africaines.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s